Remède Sciatique
Remède Sciatique

Remède Sciatique > Les causes de la sciatique > Comment savoir si on a une...

Comment savoir si on a une sciatique ?

Comment savoir si on a une sciatique ?

Comment savoir si on a une sciatique ?

Sciatique, lumbago, syndrome du piriforme (et bien d'autres) sont autant d'affections créant une douleur dans le bas du dos qui sont faciles à confondre les unes avec les autres. Pourtant ces affections ont des origines différentes, nerveuses, musculaires ou parfois osseuses. S'il est toujours indispensable de consulter un médecin afin de confirmer le diagnostic, certains symptômes précis vous permettront de reconnaître avec quasi certitude la sciatique par vous-même.

Avant tout, une douleur aiguë

Ce qui vous permettra avant toute autre chose de reconnaître une sciatique, ce sont les symptômes qui la caractérisent. L'avantage de la sciatique ou sciatalgie est que, s'agissant d'une affection provoquée par l'inflammation du nerf sciatique, l'un des plus longs du corps humain, la douleur suit un schéma précis qui se différencie de toute autre type de douleur. En effet, la sciatique est avant tout reconnaissable par la douleur aiguë qui suit tout simplement le trajet du nerf. Celle-ci part du bas du dos, au niveau de la dernière vertèbre lombaire. Elle traverse ensuite le milieu de la fesse puis l'arrière du genou. Enfin, selon la racine du nerf qui est touchée, elle peut partir vers l'arrière du mollet et se terminer sous le pied, provoquant donc une forte douleur sous le talon. Si l'autre racine est touchée, la douleur peut se propager depuis le genou sur le côté extérieur de la jambe et sur le dessus du pied jusqu'au gros orteil. La sciatique provoque une douleur aiguë, comme des décharges électriques, qui est souvent amplifiée par certains mouvements comme lever la jambe, s’asseoir, une torsion du bassin ou tout simplement la position debout ou assise. Deux choses sont aussi à noter. D'abord, la douleur ne va pas forcément se propager jusqu'en bas de la jambe, elle peut être contenue au niveau de la fesse ou s'arrêter au genou (ce qu'on appelle alors une sciatique tronquée). D'autre part, elle est souvent bilatérale, passant d'une jambe à l'autre, parfois plusieurs fois, avant de diminuer et disparaître.

Quels sont les autres symptômes liés à la sciatique ?

Si cette douleur aiguë le long de la jambe devrait être suffisante pour reconnaître une sciatique, celle-ci peut aussi provoquer d'autres symptômes découlant plus ou moins directement de l'inflammation du nerf. Du fait de la nature aiguë de la sciatalgie, certaines actions pourront provoquer l'une de ces très désagréables "décharges" de douleur, comme le fait de tousser, de rire ou de déféquer. La douleur provoquant aussi des tensions dans le bas du dos, il n'est pas rare, surtout après plusieurs jours de crise, de souffrir de contractures musculaires dans cette région. Celles-ci se traduisent par une soudaine contraction des muscles qui provoque une douleur ainsi qu'une sensation de blocage et/ou de tremblement. Celle-ci ne dure en général pas plus de dix secondes mais peut revenir régulièrement tant que la sciatique est présente. Enfin, lorsque la crise de sciatique est très importante, on peut ressortir un engourdissement ou un fourmillement dans la jambe. Si cela n'est en général que passager et sans gravité, cela peut aussi être un des symptômes du syndrome de la queue de cheval (une affection liée à plusieurs nerfs en plus de la sciatique et qui nécessite une consultation en urgence).

Faites confirmer votre auto-diagnostic par un médecin

Une fois votre auto-diagnostic posé, il est vraiment indispensable de le faire confirmer par un médecin afin que ce dernier en trouve la cause et vous conseille le meilleur traitement. Cela passera le plus souvent par un IRM (Imagerie à résonance magnétique) qui permettra de voir les os mais aussi les tissus mous. La cause la plus fréquente est le pincement d'un disque intervertébral ou une hernie discale causant une pression sur une ou plusieurs racines du nerf sciatique, provoquant ainsi l'inflammation. Le pincement discal ne pourra pas être rectifié une fois présent mais pourra être "ré-équilibré" en se musclant le dos ou en perdant du poids, rendant les crises beaucoup moins fréquentes voire les faisant disparaitre complètement. La hernie sera, elle, plus problématique. Elle peut dans un certain nombre de cas se résorber d'elle même mais si la pression sur le nerf est trop forte ou dure trop longtemps, une chirurgie pourra être nécessaire. Une tumeur ou une sténose du canal vertébral peuvent aussi être à l'origine de l'inflammation du nerf, mais ces affections ne représentent qu'un tout petit pourcentage des cas de sciatique, donc pas de panique. Enfin, il se peut aussi qu'il s'agisse tout simplement d'une inflammation du nerf due à un choc ou une chute qui disparaîtra définitivement au bout de quelques jours ou semaines et/ou avec l'aide d'anti-inflammatoires.

D'autres articles : Les causes de la sciatique

Syndrome du muscle piriforme : causes, diagnostic et traitement

Le syndrome du piriforme (aussi appelé syndrome du pyramidal) est une affection touchant le muscle piriforme et par extension le nerf sciatique. De par son...

Les causes de la sciatique

Comment reconnaître une sciatique paralysante ?

La sciatique est l'un des maux de dos les plus fréquents et bien qu'elle touche le plus souvent des personnes de plus de 50 ans, il ne reste pas rare qu'elle...

Les causes de la sciatique

Comment détecter le syndrome de la queue de cheval ?

Le mal de dos n'est pas décrit comme le mal du siècle pour rien puisqu'il est le motif de consultation médicale le plus fréquent et il est estimé que 80 % de...

Les causes de la sciatique

Qu'est-ce qu'une crise de sciatique hyperalgique ?

La sciatique est un des maux de dos les plus connus et les plus fréquents. Si on en est le plus souvent débarrassé en quelques semaines avec le traitement...

Les causes de la sciatique

Combien de temps dure une sciatique ?

La sciatique est une pathologie qui peut être très douloureuse et dans sa forme la plus aigüe voire être carrément handicapante. Mais elle n'est pas...

Les causes de la sciatique

Sciatique, cruralgie et lumbago : comment les reconnaître ?

Le mal de dos est probablement l'un des problèmes de santé les plus courants de nos jours. Cela peut aller d'un petit inconfort mineur et passager à une...

Les causes de la sciatique

La hernie discale, principale responsable de la sciatique

La hernie discale est une affection assez courante qui survient le plus souvent entre 30 et 50 ans et touche un peu plus les hommes que les femmes. Bien...

Les causes de la sciatique