Remède Sciatique
Remède Sciatique

Remède Sciatique > Les sports pour combattre la sciatique > Quels sont les sport interdits...

Quels sont les sport interdits en cas d'hernie discale ?

Quels sont les sport interdits en cas d'hernie discale ?

Quels sont les sport interdits en cas d'hernie discale ?

Lorsque l'on souffre de hernie discale provocant une sciatique, la douleur peut être telle que l'on ne peut rien faire d'autre que se reposer et prendre des anti-douleurs en attendant que celle-ci se résorbe d'elle-même (ce qui est heureusement assez fréquent) ou soit opérée. Pourtant, lorsque cela est possible, garder une activité physique peut être très bénéfique. Elle aide à la guérison et peut aussi, bien sûr, prévenir une récidive. Cependant attention ! Certains sports et types d'activités physiques mettant une trop grande pression sur le bas du dos ou créant un déséquilibre sont à éviter à tout prix.

On évite le déséquilibre

Lorsque l'on souffre de hernie discale, ou même d'un simple pincement discal provoquant des crises de sciatique, il est recommandé d'éviter les sports créant un déséquilibre. En effet, en mettant trop souvent son poids sur une jambe ou l'autre, on met aussi plus de pression sur l'une ou l'autre racine du nerf sciatique. Cela a pour effet d'amplifier une douleur déjà existante ou de provoquer une crise de sciatique, et cela peut ralentir la guérison d'une hernie discale. Parmi ces sports, on retrouve par exemple le tennis, l'escrime, la boxe et la plupart des sports de combat. Si un match de tennis une fois par an n'aura sûrement pas d'impact durable, il est en revanche déconseillé de pratiquer ces sports de manière régulière pour toute personne souffrant de hernie et/ou de sciatique. La liste de sports mentionnée ici n'étant pas exhaustive, si vous avez un doute quant à la pratique d'une nouvelle activité physique, demandez conseil à votre médecin ou votre kinésithérapeute.

Pas de poids lourd quand on souffre de hernie discale

Lors d'une hernie discale, la douleur est provoquée par le noyau du disque intervertébral qui perce sa membrane extérieure et fait pression sur les racines des nerfs environnants. Lorsque l'on sait cela, il est simple de comprendre qu'il faut alors absolument éviter de soulever des poids lourds qui mettent une pression supplémentaire sur le disque intervertébral et sur le nerf. Au-delà de l'augmentation de la douleur, cela pourrait aggraver la hernie et grandement retarder sa guérison. On évite donc à tout prix l'haltérophilie et toute pratique sportive nécessitant de soulever de lourds poids (lancer de marteau, de javelot, etc…). Autant que possible, on évite aussi de porter des charges lourdes dans la vie quotidienne. Si l'on n'a pas le choix, on pense à plier les genoux et à porter les charges le plus haut possible pour bien répartir le poids, tout en se servant de ses muscles profonds (abdominaux et dorsaux) pour compenser. A noter cependant que des poids légers (pas plus de trois ou quatre kilos selon votre expérience et musculature) peuvent aider à muscler plus vite les muscles profonds du buste, ce qui aura pour conséquence de soulager vos vertèbres lombaires dans la vie de tous les jours. Dans tous les cas, n'hésitez pas à demander conseil à un kinésithérapeute.

Des mouvements de musculation à éviter

Pour tout le monde, mais pour les personnes souffrant de sciatique et/ou de hernie discale en particulier, il est recommandé d'avoir des muscles profonds forts. En effet, ces muscles du dos et des abdominaux les moins "visibles" sont ceux qui permettent d'avoir une bonne posture et de soulager le poids qui pèse sur les vertèbres lombaires et disques intervertébraux du bas du dos. Cependant, afin de les muscler, les personnes souffrant de hernie discale devront éviter certains mouvements de musculation classiques qui accentuent les douleurs et la pression sur le nerf sciatique. Lorsqu'on est allongé au sol pour des abdominaux, on évite par exemple de relever le buste et on préfère des mouvements des jambes qui font travailler les muscles tout en évitant au bas du dos de se décoller du sol. On évite aussi les pompes classiques qui ont tendance à faire plier le dos dans le mauvais sens et on préfère des exercices comme les pompes sur les genoux ou le travail avec des poids légers en se tenant debout avec les abdominaux bien contractés.

D'autres articles : Les sports pour combattre la sciatique

Faut-il marcher avec une sciatique ?

La sciatique est une pathologie du dos devenue très courante et qui, selon l'origine du problème et les différents patients, peut être plus ou moins...

Les sports pour combattre la sciatique

Les bienfaits de la méthode Pilates pour votre sciatique

Quels que soient vos problèmes de dos, il est en général recommandé de conserver une activité physique afin d'entretenir et renforcer les muscles, qui pourront...

Les sports pour combattre la sciatique

La gym suédoise pour rester en forme malgré votre sciatique

Pendant longtemps, on a conseillé aux personnes souffrant de gros maux de dos, et en particulier de sciatique, de rester au repos complet jusqu'à la...

Les sports pour combattre la sciatique

Les bienfaits du yoga contre la sciatique

Afin de vous débarrasser de votre sciatique, vous avez la possibilité de gérer chaque crise au fur et à mesure qu'elles surviennent avec diverses méthodes :...

Les sports pour combattre la sciatique

La natation pour prévenir les crises de sciatique

Lorsque l'on souffre de crises de sciatique fréquentes, on peut être amené à penser qu'il faut éviter le sport, au risque d'aggraver ses douleurs. Il n'y a...

Les sports pour combattre la sciatique